20 décembre 2015

Boquete, la montagne panaméenne

A 60 km de la frontière costaricaine, en pleine montagne panaméenne, se trouve la petite ville de Boquete. Elle se situe au fond d’une vallée, à 1200m d’altitude, et on y accède par une unique route qui part de David, la 2ème ville du pays.

Boquete,
Boquete,

La région est connue pour sa culture de café de première qualité, principalement destinée à l’exportation. Nous avons d’ailleurs séjourné dans une petite guesthouse se trouvant dans les hauteurs de la ville, avec vue directe sur les champs de café. C’est le lieu idéal pour les amoureux de la nature : randonnée, kayak, accro-branche, baignade dans les sources d’eau chaude… Il y a de quoi s’occuper au milieu de cette nature sauvage et verdoyante.

Le volcan endormi Baru n’est pas très loin (voir la photo ci-dessus par temps ensoleillé, ce qui est rare) et culmine à presque 3500m. Pour les plus sportifs, un guide peut vous accompagner à son ascension : 6/7h de montée, puis 4/5h pour la descente dans la même journée. Je n’ai pas osé le faire, trop physique pour moi…

Le Panama est connu depuis longtemps des Nord Américains, qui profitent bien volontiers du cadre de vie paisible de cet endroit. En 2001, un magasine américain plaçait Boquete dans le top 5 des destinations pour la retraite, et rebelote l’année dernière. Dans l’optique d’accueillir des expatriés, la construction d’un quartier (que je qualifierais “d’étonnant”), la Vallée Escondido a justement commencé en 2001. Un quartier fait par les Américains pour les Américains ! Des maisons californiennes comme on en voit dans les films, un golf, des restaurants, un spa, un country club, et tout ça, au milieu de jardins parfaitement entretenus, surveillés par des gardiens… en parfait décalage avec le mode de vie et l’architecture du pays !

Une de nos matinées a été consacrée à l’observation des oiseaux, accompagné d’un guide de l’agence Explora Ya. Une matinée bien trop pluvieuse pour qu’on puisse correctement observer quoi que ce soit, mais le guide étant bien sympathique et plutôt bavard, il nous a beaucoup appris sur le mode de vie de la région.

De façon générale, dans n’importe quelle agence, j’ai trouvé que les activités proposées étaient relativement chères. Si le transport public n’est vraiment pas cher, et la restauration encore très attractive, une excursion guidée d’une journée revenait entre 110 et 140€ pour 2 personnes, que ce soit une randonnée, ou un tour de la région en 4×4. Evidement, je compare avec les prix pratiqués en Asie du Sud, où le coût de la vie est un peu plus bas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *